Annonce

Réduire
Aucune annonce.

La Lune

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • La Lune

    Un vieux poème :



    La lune opaline, sur la scène des cieux,
    S’insinue dans le rêve et ses échafaudages,
    En déposant sur les toits et les colombages,
    Un éclat sans lumière, un clair-obscur laiteux.

    L’enfant dans sa carrée se cavale en rêvant
    Son âme est partie jouer, là-haut chez les lutins :
    L’adulte, lui, se lève et fixe intensément
    L’astre falot, jauni, et ses cratères éteints.

    Dans la pièce à côté, déjà au purgatoire,
    Le vieillard ne dort pas, il songe à sa jeunesse,
    A ses plaisirs volés dans les replis du soir,
    Sous le regard lointain de son enchanteresse,

    Qui aujourd’hui n’est plus qu’un météor’ blafard,
    Ricanant et mauvais derrière les rideaux,
    Où crache un pauvre vieux dont la peau et les os
    Se parcheminent en lun’ sous l’éclairage noir.

    Les sépulcres aussi, à l’ombre des cyprès,
    Luisent sous le spectre de l’antique veilleuse,
    Qui se penche sans bruit et compte au décès près
    Les âmes en route vers l’immense nébuleuse…

    Avant que l’horloger la remonte sans bruit
    Après un sinistre bonne nuit les petits.
    Avant que l’horloger …

    PYC
    Gabrielle likes this.

Les Poèmes

Réduire

Chargement...
X