Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Trois cent soixante-cinq

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Trois cent soixante-cinq

    Au seuil de la nouvelle année,
    Trois cent soixante-cinq soleils
    Dardent leurs rayons chaleureux
    Sur les têtes abandonnées.
    Des rayons d'or, baisers vermeils,
    Bercent l'homme de jours heureux.

    Au seuil de la nouvelle année,
    Trois cent soixante-cinq matins
    Secouent l'homme de sa torpeur,
    De sa nostalgie surannée.
    Les aubes de rose satin
    Le frappent de belles stupeurs.

    Au seuil de la nouvelle année,
    Trois cent soixante-cinq midis
    Élèvent à leur apogée
    L'exaltation simultanée.
    En ce jour, l'homme s'ébaudit
    De petites joies engrangées.

    Au seuil de la nouvelle année,
    Trois cent soixante-cinq brunantes 1)
    Plongent dans la nuit étoilée
    Des existences malmenées.
    L'éclat de l'étoile tournante
    Se fond sur l'âme auréolée.

    Au seuil de la nouvelle année,
    Trois cent soixante-cinq désirs
    Transforment l'assoupissement
    En histoires désordonnées.
    Dans un rêve plein de plaisir,
    S'ébroue l'esprit en mouvement.

    Au seuil de la nouvelle année,
    Trois cent soixante-cinq poèmes
    S'enfilant dans l'alerte plume
    Battent le cœur de ses journées.
    Sur la feuille, l'écrivain sème
    L'amour qui s'éteint et s'allume.

    1) Crépuscule (Canada)

    forester and COURTINE like this.

  • #2
    Très joli et d'une construction originale, je dis bravo ! Agréable lecture.

    Commentaire


    • Frenkel David
      Frenkel David commenté
      Modifier le commentaire
      Merci poesy

  • #3
    je l ai lu et relu pour m'en régaler encore.
    j'envie une telle plume et vous remercie

    Commentaire


    • Frenkel David
      Frenkel David commenté
      Modifier le commentaire
      Merci Courtine, vous me faites rougir

  • #4
    Très bien écrit et construit...j'aime beaucoup...mille bravo....et merci...

    Au plaisir
    Forester

    Commentaire


    • Frenkel David
      Frenkel David commenté
      Modifier le commentaire
      Merci Forester

  • #5
    très beau poème, bien écrit et décrit

    Commentaire

    Les Poèmes

    Réduire

    Chargement...
    X